Saint Martin

DES VACANCES AVEC PAPY

C’est la fête dans nos cœurs... Alors que ce n’était pas prévu, mon père vient passer 15 jours avec nous. Nous sommes tous contents de le voir après 6 mois loin de la métropole.

16202122

Papy arrive par l’avion, et on ne peut pas le louper, il passera juste au-dessus de nos têtes, notre mouillage dans la baie de Grand Case étant pile dans l’axe de l’atterrissage, tous proches de l’aéroport puisque nous sommes allés le chercher à pied.

Un week-end à Saint Martin et c’est parti pour un petit tour dans les Iles Vierges Britanniques…

Accéder à la galerie photos complète de notre première escale à Saint-Martin

Un concert sur la plage privée du Friar's bay beach café

Pour ceux qui ne le savent pas encore, je suis un tout petit peu « fan » de Zazie. Alors non, je ne collectionne pas ses tee-shirts et ses posters mais j’écoute beaucoup sa musique. D’ailleurs, je suis allée la voir à chacune de ses tournées depuis « Zen », il y 17 ans.

Vous imaginerez bien qu’il ne m’a pas fallu réfléchir longtemps quand Marc m’a fait remarquer qu’on parlait d’un concert de Zazie sur Radio Transat - LA radio des Antilles - Le 24 février, sur la plage privée du Friar’s Bay Beach Café, à Saint Martin… J’ai augmenté le volume et le calcul était vite fait : il suffisait qu’on arrive une semaine plus tôt que prévu à Saint Martin !

6

Alors, c’est ce qu’on a fait. On s’est ancré dans la baie de Friars, juste en face de la scène où elle a répétait avec ses musiciens. Marc nous a déposés en annexe sur la plage où Tom et moi, qui étions évidemment ;-) au premier rang, avons assisté à un concert en plein air très humain et convivial, les pieds nus dans le sable…

79810

A la fin du rappel, tout le groupe (Zazie, ses musiciens et techniciens) a couru dans l’eau pour un bain de minuit… Habillé bien sûr ! On est loin des concerts parisiens.

De jour, nous sommes retournés sur cette petite plage du Friars Bay Beach Café qui est vraiment agréable avec ses chaises longues mais surtout ses petites tables ombragées au ras du sable où on peut siroter un verre ou déjeuner, son aire de jeux en bois sous les arbres pour les enfants, son terrain de pétanque, son enclos avec des ânes et toute l’équipe du restaurant qui est très sympa. Nous y avons passé quelques jours.

 11121314

Les ânes ont beaucoup plu à Loann, il retournait les voir souvent… Le voyant de loin, une femme accroupie près de lui, je me suis approchée en lui demandant de ne pas les toucher ayant peur qu’il ne se fasse mordre. Quand elle s’est retournée pour m’expliquer qu’elle l’empêchait de leur donner des coups de poing (la honte !), je suis tombée nez à nez avec Zazie !!! Quand j’ai réalisé en lui parlant, seulement au bout de 10 secondes, je me suis simplement (=bêtement) exclamée : « mais… c’est Zazie ! »… Le genre de propos tellement « con » qu’on penserait ne jamais le dire en de tel cas ! Mais j’ai fait encore mieux, telle une fan digne de ce nom, je n’ai pas résisté à l’envie de lui demander une photo souvenir…

 15

Durant les 5 jours qui ont suivis, nous avons passé nos après-midi très proche d’elle. Dans un tout premier temps, j’en étais ravie et puis finalement la frustration de ne pas lui parler a été plus forte. Pour ma part, j’avais l’impression de la connaître avec le plaisir de la voir comme quand on retrouve un ami perdu de longue date mais, évidemment, pour elle, je suis simplement une inconnue… C’est vraiment bizarre comme situation !

Sauvetage en mer

1Partis pour Saint-Martin, à 6 miles des côtes, un petit bateau de pêcheurs a eu la chance de nous croiser et surtout qu’on regarde dans sa direction car c’est seulement en vérifiant avec les jumelles qu’on s’est aperçu que leur attitude était bizarre. Heureusement pour eux, nous ne nous sommes pas contentés de répondre à leurs grands signes qu’on aurait pu prendre pour de la courtoisie, en traçant notre route… Dans le doute, nous avons bifurqué vers eux et avons compris, alors, qu’ils avaient un problème. En effet, les pauvres dérivaient depuis 4 heures, leur moteur n’ayant plus d’essence à cause d’une durite défaillante qui avait vidé leur réservoir. Nous les avons dépanné du peu d’essence qu’il nous restait pour l’annexe et avons prévenu le cross de leur incident. Ils sont repartis vers la côte et on espère qu’ils auront pu la rejoindre sans encombre…

Vous qui étiez en panne, nous serions heureux de savoir que tout s’est bien passé après notre rencontre. Si vous lisez cet article, n’hésitez pas à nous raconter la fin de cette mésaventure par le biais de l’e-mail du site.

Ilet de Tintamarre

Avant d’arriver à Saint Martin même, nous faisons escale face à la jolie plage de la toute petite île inhabitée de Tintamarre… où nous avons passé deux agréables journées.

2345